06/10/2010

Pourquoi, pour qui on se parfume ?

 

Véritable luxe ou besoin profond ?

Le parfum est comme une seconde peau...pourquoi préfère-t-on telle fragrance à une autre ? Que dit-elle de nos aspirations intimes ?

Un parfum ne nous laisse jamais indifférentes, qu'il s'agisse du nôtre ou de celui d'un ou une autre, nos antennes olfactives sont en éveil.

Le parfum est devenu l'accessoire invisible par excellence mais qui nous définit avec précision et subtilité...il nous raconte.

Notre besoin de parfum trouverait sa source dans notre enfance paraît-il : odeur de la maison, de maman, du blouson de papa...En fait notre cerveau traite une quantité d'infos dont les sensorielles parmi lesquelles nous retrouvons la dimension émotionnelle des odeurs dans les situations où elles ont joué un rôle.

Le parfum serait aussi un outil qui nous permet de ressembler à celle qu'on voudrait être, c'est pourquoi des personnes timides,occupées à des postes de pouvoir portent des fragrances plutôt capiteuses voire même entêtantes : un subterfuge pour ressembler à celle ou celui que l'on voudrait être. Les parfumeurs l'ont compris et cherchent donc aussi des noms chargés de sens pour nous. La marque est aussi primordiale ainsi que le genre (masculin ou féminin)

Elire une fragrance n'est donc pas anodin mais relève de notre affirmation personnelle; trouver son identité olfactive peut aussi avoir des vertus thérapeutiques car telle odeur nous fait du bien.

Oui, se parfumer a un sens profond et il appartient à chacun de trouver lequel ;-)

Tous mes parfums tournent autour des notes suivantes: vanille, fleur de figuier, amande, coco, fève de Tonka. Pour ma part, je viens de m'offrir : 

images.jpg

Reminescence do ré : famille : floral gourmand

Do Ré, quelques notes de tendresse pour cette berceuse olfactive à savourer égoïstement et délicieusement. Un accord construit autour de l'héliotrope, petite fleur au parfum subtil qui tourne en quête de soleil. 

 

Tête : verte (fruité-figue)

Coeur floral : héliotrope, amande, cèdre, santal, patchouli d'indonésie

Fond : gourmand (vanille de Madagascar, fève de Tonka du Brésil, benjoin du Siam, Musc)

 hommages à un monde d'autrefois, tourbillon de plaisirs, de langueur, de sensualité gourmande, délicate et raffinée qui vous entraîne à travers une odyssée à la nostalgie exquise dans l'univers de Marie-Antoinette, étoile radieuse de Versailles et inspiratrice de cette fantaisie olfactive.

J'adore ;-)

BB.jpg


Et vous que portez-vous ? Quelles odeurs vous transportent ?


00:05 Écrit par Carla dans Beauté | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

17/06/2010

Déception amère...

Ben mon nouveau parfum...c'est pas ce que j'avais senti donc viré !!!! Vais revenir à mon premier amour : Roma de Laura Biagiotti, un floral fruité épicé Roma
...oh lala quelle infédélité ! mais pas dans tous les domaines je vous le promets ;-))

21:55 Écrit par Carla dans Beauté | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/06/2010

Mon nouveau parfum

Un floral sucré ...

Le paradis de Nina

08:37 Écrit par Carla dans Beauté | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

26/04/2010

Beauté addict ?!

Sans être une fashionista ni une beauté addict, j'apprécie de suivre la mode au sens général du terme ainsi que ses nouveautés.

J'adore par exemple tester les nouveaux make-up, sentir les fragrances de la saison...

J'ai d'ailleurs testé en parfumerie les mascaras suivants...un oeil par-ci et l'autre par là...

Hypnôse drama de Lancôme volume à gogo. Mon avis : sensationnel

Lash Queen de H. Rubistein : pas mal du tout.

Mercredi, j'irai humer quelques parfums dont les bouquets m'interpellent.

08:16 Écrit par Carla dans Beauté | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |